To find inspiration to design the label for such an exceptional wine as Croix de Beaucaillou, I turned to the jewel like quality that wine possesses in the French culture and tradition. Translating personal notions of style and beauty that enhance our perceptions of pleasure and taste, my design represents the elegance,finesse and depth of Croix; executed with a lightness and conviviality that sharing such a wine should bring to the spirit. Jade Jagger

Bouteille Croix de Beaucaillou 2009

Bruno-Eugène Borie s’est associé les talents de la créatrice très « tendance » Jade Jagger pour revisiter le packaging (logo, étiquette, capsule) de sa Cuvée Prestige « Croix de Beaucaillou ». Avec ce nouvel habillage, Bruno-Eugène Borie porte la touche finale au repositionnement ambitieux de cette grande cuvée qu’il a entrepris en 2005 sur la base d’une sélection de terroirs spécifiques de Ducru- Beaucaillou situés dans l’épicentre de l’appellation Saint-Julien.

Cette nouvelle parure luxueuse aux accents baroques byzantins habillera, dès les fêtes de fin d’année 2011, une série limitée du millésime 2009. Elle sera généralisée à compter du millésime 2010 qui sera offert cette année en primeur pour livraison fin 2012.

Le lancement officiel à l’international sera fait, en présence de l’artiste, bien entendu en musique, le 21 juin à Bordeaux à l’occasion du salon Vinexpo... et de la Fête de la Musique !

Mettre en valeur, en adoptant un style résolument contemporain, les qualités de cette cuvée tout en révélant l’histoire prestigieuse de Ducru-Beaucaillou, tel a été le parti pris créatif de Jade Jagger. Ainsi, le décor doré et lumineux sur fond noir profond reflète avec élégance la magnificence du Second Empire au cours duquel Ducru-Beaucaillou, fondé plus d’un siècle auparavant, acquit ses toutes premières lettres de noblesse au travers du classement de 1855.

Quant aux feuilles d’acanthe finement ciselées qui s’entrelacent autour de la silhouette du Château, elles font référence aux motifs des croix byzantines, clin d’oeil à la Princesse Marie Caradja de Constantinople, qui, avec son époux Nathaniel Johnston, remodela totalement le Château à la fin du XIXème pour lui donner son apparence actuelle, lui ajoutant ses tours et ses ailes victoriennes et le dotant d’un parc somptueux aux essences rares et parfois exotiques.

Cette luxuriance végétale aux courbes langoureuses et aux ramifications fleuries, rappelle la richesse du bouquet de Croix de Beaucaillou, la générosité de ses arômes. Elle évoque la complexité gustative envoûtante de cette grande cuvée, sa sensualité, son étonnante persistance. On retrouve bien ici le goût de Jade Jagger pour la joaillerie, pour les matières façonnées qu’elle pare d’une élégance baroque en les ciselant jusqu’à la perfection. Un travail de joaillier qui fait écho à celui de Bruno-Eugène Borie qui, avec ses équipes médocaines, maîtrise et mixe avec talent et enthousiasme les techniques nouvelles aussi bien que traditionnelles qui lui permettent d’affiner sans cesse davantage l’expression de ses terroirs, conjuguant avec bonheur éthique et esthétisme gourmand.

A travers cette rencontre inédite dans l’univers bordelais du vin, Bruno-Eugène proclame, avec la liberté de ton qui le caractérise, sa volonté de poursuivre toujours sa quête d’excellence et de modernité.

Cette ultime touche sur l’identité réinventée de Croix de Beaucaillou est aussi l’expression d’une passion affirmée de Bruno-Eugène pour son temps et notamment pour le design et l’art contemporain. En témoignent certaines des oeuvres de sa collection personnelle exposées dans les chais pour le plaisir des visiteurs… et des cavistes de Ducru- Beaucaillou !

En quête perpétuelle d’émotions esthétiques et gourmandes, Bruno-Eugène Borie revendique la pensée hédoniste qui le guide à Ducru-Beaucaillou. Il se dit enchanté que la distinction et la sensualité généreuse de cette nouvelle parure fasse aussi précisément résonner celles de son vin. Il est convaincu qu’au-delà du vin, l’originalité et la préciosité de ce nouvel habillage participeront au plaisir nécessairement épicurien de commander un Croix de Beaucaillou dans son restaurant favori, de le présenter à sa table ou de tout simplement l’amener chez des amis qui vous invitent à dîner… et c’est tant mieux puisque telle était la commande formulée par Bruno-Eugène à Jade lors de leur première rencontre… autour d’un verre de Croix de Beaucaillou 2005 !


www.chateau-ducru-beaucaillou.com